Au rythme de la passion

Contribuer au développement global des enfants par l’introduction de l’enseignement de la musique dans un cadre stimulant dès l’âge préscolaire, voilà l’objectif du programme pilote La musique aux enfants, initié par l’OSM. Dans la réalisation de ce projet multidisciplinaire, la passion et la magie de la collaboration ont joué pour beaucoup.

 

C’est prouvé : les enfants qui apprennent les rudiments de la musique ont un meilleur développement global. C’est pourquoi le maestro Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal ont mis sur pied un programme pédagogique d’enseignement musical en milieu défavorisé, en collaboration avec la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île et l’Université de Montréal.

Photo: Raphael Thibodeau

La firme LEMAYMICHAUD a pris part à l’aventure pro bono, inspirée par la mission sociale. « Tous ceux qui ont choisi de participer au projet l’ont fait volontairement, soit pour concevoir pour des enfants, soit parce que l’éducation les interpellait, soit parce qu’ils aimaient la musique. Ça a donné une équipe très enthousiaste et investie! » relate Judi Farkas, architecte associée de la firme.

« Tous ceux qui ont choisi de participer au projet l’ont fait volontairement, soit pour concevoir pour des enfants, soit parce que l’éducation les interpellait »

C’est dans le sous-sol de l’École Saint-Rémi de Montréal-Nord que les locaux destinés à accueillir les musiciens en herbe devaient être aménagés. Les principaux défis : créer un environnement ludique, pratique et pas trop coûteux. Parmi les solutions retenues, chaque salle a été munie de panneaux acoustiques de couleur différente. « Ça permet aux enfants de se repérer facilement. Ils disent : “Aujourd’hui, on va dans la salle rouge!” » Les murs en angles servent non seulement à créer une « rue » intéressante, mais aussi à procurer une meilleure performance acoustique à chaque salle.

 

Le résultat est plus vaste que ce qui était prévu au départ. « Lors de la première visite, l’équipe a découvert un espace résiduel adjacent au local choisi pour le projet. Avec quelques croquis convaincants, nous avons réussi à doubler la superficie pour offrir plus de salles et accueillir plus d’élèves dans le programme. »

Photo: Raphael Thibodeau

Les petits peuvent ainsi profiter de huit locaux de répétition, d’un espace d’activités et d’une salle de concert multifonction, qui sert aussi à la communauté. « La scène est l’un des éléments phares, dit Mme Farkas. Par ses matériaux et assemblages, elle rappelle la Maison symphonique. Le maestro Nagano trouvait important que les enfants se sentent en terrain connu lorsqu’ils le visitent à la “grande” salle de concert. »

Esprit de clan

Dans cette aventure, l’appui des intervenants de l’OSM a été précieux. La cheffe de la direction, Madeleine Careau, a aidé à récolter des fonds, tandis que Maxime Lataille, alors chef de projets spéciaux – Éducation, s’est assuré que l’esprit du projet était toujours respecté. « Sans jamais mettre de pression, il nous a bien expliqué la vision de l’OSM. Tout devait être pensé pour les enfants : ils devaient trouver les lieux intéressants et inspirants, car ils allaient y passer plusieurs heures par jour. »

 

Les différents intervenants ont aussi collaboré avec le cœur sur la main, notamment les sous-traitants, qui ont donné de leur temps et des matériaux. « Quant à nous, on a peint les luminaires nous-mêmes dans notre garage! Tout le monde a contribué! » s’exclame Judi Farkas.

 

Bref, la passion et l’amour résonnaient fort. « C’était teinté de magie, et très créatif! Tous les intervenants se complétaient. C’est une de nos plus belles collaborations, sans l’ombre d’un doute », conclut l’architecte.

Photo: Raphaël Thibodeau

Des prix

Le projet a valu à LEMAYMICHAUD un prix de design à la 20th Best of Canada Competition du magazine Canadian Interiors, ainsi qu’une mention spéciale à l’édition 2018 du concours international de design Iconic Awards – Innovative Architecture.

 

Envie de lire d’autres récits du genre? Tant mieux. Notre mémoire est vive. Nous vous en réservons plusieurs encore, tout aussi inspirants.